La tanière de la Bête est très très habitée, alors il faut, une fois de plus user de subterfuges indécents pour essayer de vous montrer un coin qui donne le ton, poussage au râteau, recadrage sans scrupule, pas très fiérotte une fois de plus, mais c'est plus fort que moi, il faut que je vous montre… Juste un tout petit bout… et puis, évidemment ce n'est pas fini, de toute façon, ce n'est jamais fini et fort heureusement!

chambre_lounachambre_louna_2